Le Royaume d’Almoura

---

 

 

 

 

Le Renouveau

Aussi basé sur un système féodal, ce royaume se distinguait par des lois et des dispositions sociales mais des événements récents ont modifié le tableau idyllique précédent pour le transformer en une structure différente. Ainsi parmi les lois modifiées, en voici quelques-unes importantes :

·        Les habitants du royaume sont tous libres et mais ils ne sont pas égaux en droits ; les seigneurs et le clergé de la Vraie Foi bénéficient de droits et de privilèges dus à leurs rangs et leurs importances dans la société. Ils ne seront pas, par exemple, juger par la même cour que le commun de notre population.

·        Tous les membres du royaume payent un impôt sur le revenu annuel, à l’exception des seigneurs qui offrent en contre partie leur aide en temps de guerre en promettant allégeance à la couronne et en jurant serment de respecter le droit d’Ost du Roi.

·        Toutes les religions sont acceptées tant que chaque culte ne prêche pas une ferveur envers le Mal. La Vraie Foi recevra un ensemble de privilège et devient religion officielle de l’Etat.

·        L’éducation n’est plus obligatoire jusqu’à 14 ans pour tous les enfants nés sur le royaume. Elle comprend la lecture, l’écriture, l’art de la guerre, le maniement de l’épée, la chasse, le respect de l’environnement, etc. Pour permettre cette éducation, les enfants scolarisés sont soumis à des corvées pour l’Etat sur les terres du Roi Frédéric V.

·        Les académies sont aujourd’hui réservés à l’élite du pays. L’académie élémentaliste a été arrêtée par décret royal et les élémentalistes ont été jetés hors du royaume. les locaux ont été récupérés par le Roi en son bon vouloir. L’académie de magie verra ses financements augmentés tout comme celui de la Guerre.

·        Les lois doivent être justes et les crimes sont sévèrement réprimés.

 

Ces modifications sont le résultat des négociations engagées entre la Couronne et les seigneurs du pays désirant changés leur état. Ces négociations ont été faites dans un souci d’accalmie entre les partis sans que la guerre civile n’éclate. Le mariage d’Issandra avec l’Archimage Gorlach a renforcé le pouvoir royal mas la rumeur indique que nombre de changements ont été inspirés par le nouveau gendre du roi.

Les relations engendrées par le mariage sont autant culturelles qu’économiques et un grand nombre de krarthans sont venus s’installer dans les villes d’Almoura. Le gendre du roi, l’archimage Horace Gorlach est rentré en son pays avec la princesse mais il a laissé des conseillers compétents au roi Frédéric V qui ont juré fidélité au souverain. Les anciens conseillers et courtisans ont été remerciés ou exécutés. On raconte même que certains auraient fui la cour pour éviter tout accident fâcheux.

Le comte Aldred de Montombre contrôle toujours le port très fréquenté par les flottes marchandes en route vers Skarguérak Merkator : la ville de Montombre. Mais depuis le mariage de la Princesse Issandra, il est resté cloîtré sur ses terres sans que quiconque sache s’il s’agit d’un acte volontaire ou d’une friction entre ce seigneur et la couronne. Des rumeurs racontent que le comte Aldred regrette la société précédente et en veut beaucoup à la princesse et à son nouvel époux d’avoir imposé ces changements sociaux. On raconte même qu’il tente de lever des partisans pour s’emparer de la Couronne mais ce sont sûrement des ragots car ce seigneur a prouvé maintes fois sa fidélité au Roi.

 

           

 

Les conseillers du Roi :     

 

                                   Malickof Doubard, conseiller économique

                                   Topalov Krietchaev, conseiller militaire

                                   Lucius Papoulof, conseiller juridique

Retour Carte du monde