Les Trois Duchés

---

 

 

 

Ce royaume est récent car son territoire était jusqu’en 1452, divisé en trois parcelles, chacune sous le contrôle d’un duc. Mais le Destin a réunifié ce territoire sous l’autorité du Duc Morgan de Constancia. La mort soudaine des autres ducs a placé les peuples de ces territoires en mauvaise posture. La populace souffrait peu de la Crise grâce aux actions de ces ducs, soutenu en cela par le Duc Morgan de Constancia. Depuis deux ans, le troisième duché (celui du Duc Morgan de Constancia) avait usé de ses ressources, de ses relations pour aider d’abord sa propre population puis celle de leurs deux voisins ducaux. Lorsque les autres ducs moururent, la population affolée s’en résolut à appeler le Duc Morgan de Constancia comme souverain unique et légitime de tous les duchés. Cette nouvelle annoncée à New Brymstone au nouveau Grand Duc ébranla les autres ambassadeurs réunis. D’après les représentants du Duché, une cabale fut organisée par un ennemi des peuples d’Elleslande, Horace Gorlach, ministre de l’empire de Krarth contre la personne du Duc morgan de Constancia.

Ce nouveau Grand Duc dut reconnaître officiellement qu’il était un magicien adepte de nécromancie. « Son pays d’origine, Krarth, reconnaissait cet art mystique et comme sa famille l’avait exigé de lui, il en avait suivi les enseignements. Mais sa formation fait-elle de lui un mauvais homme ». En tout cas, son peuple semble penser que non puisqu’il intervint armé pour libérer son souverain mis en prison lors de la réunion de New Brymstone en 1452.

            Depuis, ce duc est retourné sur ses terres, ovationné par son peuple fidèle et a fait fermé ses frontières. Sans doute dans la crainte d’une quelconque représailles de la part de ses voisins, il a fait organisé son armée. Mais depuis un an, ses soldats n’ont pas bougé de leurs postes frontaliers.

            Les mois ont passé dans le calme et quelques ambassades sont entrées en contact avec les territoires voisins afin de remettre la confiance entre ces pays et le Grand Duché. Nul ne sait où en sont ces tentatives de paix.  Par contre, des rumeurs parlent de négociations entre le Duc et le Pape Malraux. On raconte même que le Duc aurait senti l’appel de la Vraie Foi en son cœur et après un long séminaire spirituel, aurait été nommé cardinal par la pape. La rumeur est si farfelue que peu y croit. Pourtant elle persiste !

            La ville de Kernel et celle de Lubias se sont placées sous la protection du Grand Duc pour obtenir son aide. Ces deux villes avaient énormément souffert de la Crise monétaire. Comme le Grand Duc avait su protéger son peuple de cette Crise, les deux cités ont recherché sa protection pour sauver leur propre population. Le Grand Duc a, par contre, insisté pour que la Mund de Kernel, dirigeante des deux cités, reste à la tête de ces deux entités civiles. Le seul lien que le Duc a accepté pour officialiser son soutien fut un lien de vassalité entre les cités représentées par la Mund et le Duc

 

Retour Carte du monde