Skarguerak Mercator

---

 

 

 

 

Cette ville centrale d’Elleslande n’était qu’un modeste village, il y a encore 700 ans. Suite à la volonté politique des royaumes d’Almoura, de Glissorn, d’Erévorn, de Strait Land et du Duc de Dartagnan (dont le territoire fut divisé au profit des trois duchés mais est aujourd’hui réunifié), la ville fut restructurée et construite avec 4 axes routiers très importants suivant les points cardinaux. Le but était d’en faire un carrefour commercial entre les souverains d’Elleslande.

L’objectif est parfaitement atteint aujourd’hui. La ville est devenue le centre du commerce de toute l’île, le lieu où se fixent les cours, les taux de change, les prix des marchandises, les taux d’usures (nous dirions les taux d’intérêts), bref toutes les composantes du commerce se décident et se font à Skaguérak Merkator. La ville possède sa propre force militaire, sa propre organisation politique (collège de consuls élus par la population citoyenne) et bien sûr, de nombreux marchés et une multitudes d’échoppes, d’auberges pour les caravaniers de passage, de lieux propices aux échanges ou aux propositions d’emplois. C’est aussi le lieu de résidence d’un clan nain très puissant et reconnu pour les magnifiques armes et armures qu’il fabrique : le Clan Marguérork Brulecervelle. Certaines de ces marchandises sont d’ailleurs dans un métal très rare et précieux et sont d’un prix exorbitant (même un souverain a du mal à payer sans grogner pour de telles marchandises) : des armes et des armures en mythril.

On peut rencontrer toutes sortes d’individus à Skarguérak Mercator et, depuis peu, même de nombreux elfes noirs (depuis que les consuls se sont aperçus qu’à côté de la cité naine sous Skarguérak Mercator, se trouvait une cité elfe noire, exploitant le même filon de mythril que les nains) ; toutes les professions et les religions se retrouvent aussi dans la ville. Plusieurs bibliothèques et plusieurs académies d’enseignement sont installées dans la ville.

Toutes ses activités procurent beaucoup de revenus à la cité et ce brassage d’argent a obligé les responsables à contrôler les activités commerciales et surtout bancaires. La plus grande banque d’Elleslande se trouvait sur le plus haut plateau de la ville : la banque du Dragon d’Or. Mais la Crise a causé la faillite de cette célèbre banque. Elle fut remplacée par un établissement moins souple : la Banque de la Licorne d’Argent. Cette banque utilise un procédé nouveau faisant appel aux ressources financières des concitoyens. En échange de votre argent, la banque donne un titre et reverse chaque année, une partie de ses bénéfices au généreux donateur privé. Le système a attiré beaucoup de spéculateurs et l’argent a afflué dans les coffres de la banque. Cela a rassuré les professionnels du commerce et les affaires sont reparties de plus belle.

La ville abrite aussi un fléau dont elle souhaite se débarrasser : des guildes de voleurs. Une guilde fut pendant un temps anéantie après la Bataille des ombres et son chef fut tué. Mais, comme la mauvaise herbe, il semble que la guilde se soit reconstruite et subdivisée. Les rumeurs ne parlent plus d’une guilde mais de plusieurs petites guildes. De nombreux conflits pour la main mise sur la ville se passent en sous main dans l’ombre des ruelles de la ville basse mais les autorités semblent pour le moment s’en désintéresser. Ils attendent sans doute qu’un unique chef en prenne le contrôle pour l’exterminer en une fois.

Les rixes, les bagarres ne sont pas autorisés dans la ville mais, pour régler les malentendus, des arènes ont été mis à la disposition de la population résidente ou de passage. Les combats parfois spectaculaires sont le lieu de fréquentes réunions de populaces et de nombreux paris. Il existe d’ailleurs des professionnels des arènes qui ont une très grande popularité auprès des citadins. Ces professionnels sont des membres influents de la société et font partie d’une Maison de combattants. Trois maisons se disputent le marché de Skarguérak Mercator et rivalisent chaque année pour obtenir les meilleurs concessions distribuer par les consuls.

Nouveaux bouleversements :

            Lors du Jugement, Entropia a annoncé la disparition des mines aurifères sur le Continent et l’apparition de nouveaux filons sur le territoire de la ville de Skarguérak Mercator. Ce bouleversement divin n’a pas encore eu de conséquences mais il est certain que le calme ne durera pas. L’absence de monnaies d’or et d’argent a provoqué de nombreux maux en Elleslande et sur le continent (à moindre échelle). De même, la présence des seules mines aurifères sur le continent conférait aux nations d’Algandie, de Krarth et de la Côte mercanienne un très grand pouvoir sur Elleslande. Or, ce pouvoir n’est plus et au contraire, se retrouve entre les mains des Exploités. Il est évident que cette situation est mal ressentie par les continentaux. Aussi pour éviter des conflits, une réunion doit se tenir durant l’été 1453 dans la cité.

            Autre événement marquant : la ville est aux mains des chevaliers dragons commandés par le Prince Hythil Célebrin, d’Erévorn. Bien qu’il ait pris la ville en coupant les ponts avec son pays d’origine, le prince est soumis à la vindicte populaire qui pense être sous occupation érévornienne. De plus, le prince s’affiche ouvertement comme un elfe noir et non plus comme un elfe de la surface. Ce changement soudain a surpris nombres de personnes mais en a aussi rassuré quelques-unes comme les peuples elfes noirs qui pensaient être victimes de persécution suite aux incidents de 1452. Enfin, les rumeurs publiques annoncent que la prise de pouvoir par le prince ne s’est pas fait dans le calme mais que des victimes sont à déplorer : des marchands de la guilde fructifi, des riches notables et même des consuls ont payés de leur vie l’accession du prince à la tête de la cité.

Retour Carte du monde